Un jour où je flanais sur eBay, regardant à droite, à gauche, ce qui se faisait comme accessoires photo (et Dieu sait s'il s'en fait des verts et des pas mûrs), je suis tombé sur deux bidules un peu bizarres : d'une part, des bagues se vissant sur le porte filtre et permettant de mettre tête-bêche deux objectifs; d'autre part des tubes à placer entre le boitier et l'objectif (et permettant, donc, d'augmenter la longueur focale de l'objectif).
 
Intrigué, j'ai cherché à quoi ça pouvait bien servir, et il s'est avéré que, tout simplement, augmenter la longueur focale, ca permet d'avoir un grossissement plus important : donc, de faire de la macro. Je passe les détails techniques (c'est de l'optique et j'ai tout oublié depuis les concours), la distance minimale de mise au point, elle, est réduite pratiquement à néant.
  Tige de rose séchée (24 octobre 2006)
Tige de rose séchée
24 octobre 2006

Pentax *ist DL, 95mm + 50mm (Macro)
ISO200, 6s à F/27 + F/1.4
 
Je me suis donc armé de mon porte-monnaie numérique et j'ai importé des USA une magnifique bague en acier anodisé (quelques €, port compris), que j'ai montée entre un téléobjectif classique (50-200 mm F/3.5-5.6) monté sur l'appareil et un "caillou" de 50 mm à F/1.4, tout manuel : l'intérêt de cet objectif, dans le cas présent, outre sa très grande ouverture, étant que le diaphragme reste ouvert tout seul (et ça, c'est bien pratique quand dame nature ne vous a doté que de deux mains).
 
Le principe, une fois que vous avez monté vos deux objectifs tête-bêche sur le boitier, c'est de trouver la bonne focale et la bonne ouverture sur le premier objectif, la bonne distance au sujet et la bonne mise au point sur les deux objectifs. Ca fait beaucoup de paramètres, ca bouge beaucoup, et surtout, la profondeur de champ d'un tel dispositif est extrèmement faible. Quand vous vous éloignez du centre de l'objectif, la mise au point n'est plus bonne, et en plus, dès que la focale est un peu courte, ca vignette à mort.
  Pétales de rose séchée (24 octobre 2006)
Pétales de rose séchée
24 octobre 2006

Pentax *ist DL, 88mm + 50mm (Macro)
ISO1600, 1s à F/27 + F/1.4
 
On diminue donc l'ouverture sur le premier objectif (pour la profondeur de champ), on zoome au mieux (pour le vignettage), on éclaire un maximum. Si on est malin, on cale le tout et on utilise la télécommande (qu'on a trouvé sur eBay chez un vendeur chinois probablement installé en patagonie : des vertes et des pas mûres, je vous dis) : bref, on finit par faire des macro-natures mortes.
 
Et on est quand même bien content du résultat, parce que ca fait de très chouettes fonds d'écran!
  Trou de ver dans un chassis-presse (24 octobre 2006)
Trou de ver dans un chassis-presse
24 octobre 2006

Pentax *ist DL, 80mm + 50mm (Macro)
ISO200, 15s à F/27 + F/1.4
Illustrations :
Tige de rose séchée (24 octobre 2006) Pétales de rose séchée (24 octobre 2006) Trou de ver dans un chassis-presse (24 octobre 2006)