Suite de mes aventures pédestres, photographiques... et informatique (parce que je le vaux bien) !

Dans l'épisode précédent, je vous ai raconté les problèmes que me posait la synchronisation des horloges (temps universel délivré par le GPS à partir des satellites, heure locale tenant compte du fuseau horaire (en anglais, timezone) et du changement d'heure (daylight-saving time), horloge interne de l'appareil photo. Problème qui sont globalement résolus. Cool...


Marolles-en-Beauce, champs labourés
Pentax K10D, 16mm, 140 ISO, 1/125s à F/8

Depuis, je me suis penché sur d'autres problématiques tout aussi intéressantes :

  • L'utilisation d'un flux RSS comme source de données pour les listes de photos,
  • L'obtention d'informations administratives et/ou culturelles à partir de la position GPS,
  • La génération de fichiers Google Maps "enrichis" à partir de toutes les données dont on dispose.

Tout ceci demande pas mal de développements; j'ai exploré un certain nombre de pistes et beaucoup d'autres restent encore à parcourir, mais j'obtiens d'ores et déjà des résultats sympathiques puisque la carte ci-dessous a été générée de façon totalement automatique à partir du flux RSS de photos que j'ai publiées hier sur Zenfolio, et des données brutes du GPS.


Agrandir le plan

Les repères indiquent les endroits où les photos ont été prises; Cliquer sur un repère ouvre une petite fiche dont les informations sont extraites automatiquement du GPS, du flux RSS fourni par Zenfolio, ou de Geonames (géolocalisation inverse, fournissant en particulier des informations tirées de Wikipédia).

Et pour info, les fichiers Google Maps ainsi générés sont exploitables par Windows Live Maps, Qui donne un affichage assez chouette.

Allez, bonne soirée... et à bientôt !

Illustration : Nature / Marolles-en-Beauce